Historique - UPTP

Aller au contenu

Menu principal

Historique

Ce sont là les differents événements qui ont marqués la naissance de l'UPTP. Ce sont des lettres, des réunions et descomptes rendus.

Cette lettre à été envoyée en plusieurs centaines d'exemplaires


Aux sociétés de Transport de personnes

10/04/09


Chers collègues

Les choses bougent et les données du marché ne sont pas figées. Il est nécessaire de rappeler deux éléments essentiels :

1- Le système social et économique dans lequel nous exerçons est basé sur des institutions qui représentent chaque corps de métier ; une entreprise ne se développe pas hors de ce cadre. Par conséquent la capacité d'action individuelle possède ses limites, dans la mesure où d'autres entités concurrentes se développent et vont tôt ou tard empiéter sur le marché. Notre avenir dépend de notre clairvoyance et de notre capacité d'anticiper.

2- Avec la crise, toutes les niches du marché seront occupées par des entreprises ou des institutions organisées qui ne prendront pas en compte le fait qu'elles mettent en péril notre développement voire notre existence.



Pour être présents et pouvoir agir,
Pour protéger et développer notre marché,

ORGANISONS NOUS EN FEDERATION


Nous réclamons d'être traités comme transports écologiques.Tous les discours sur l'écologie affirment la nécessité de développer le transport collectif. Nous exerçons dans le cadre du transport collectif et souhaitons être reconnus comme tel, être respectés et encouragés.

Nous réclamons d'être considérés tels que nous définit la loi, à savoir un transport public,par opposition au transport particulier.A ce titre, et comme la loi nous y autorise, nous souhaitonsbénéficier des couloirs dits de '' bus ''. Nous assurons un service public.

Où est le mal pour le client comme pour l'Administration si nous offrons un meilleur service et au meilleur prix ?

Meilleur puisque Door to Door.
Meilleur puisqu'il s'agit de transport collectif et donc moins cher et moins polluant.
Meilleur car moins cher, avec plus de capacité de bagages, et plus de sécurité.

Personne ne parlera en notre nom ! Le système de la débrouille et de l'action individuelle peut très bien coexister avec l'organisation en Fédération, qui nous permettrait de parler d'une seule voix aux autorités compétentes

Notre présence nous évitera le risque que certains d'entre nous soient tentés de parler en notre nom pour réaliser des intérêts personnels et signer des conventions qui nous mettraient en péril . Soyez réactifs et vigilants.

Passez le message aux collègues SVP merci et à très bientôt  N-E. Fakir


Pour la création d'une Fédération

10/04/2009

Un environnement de plus en plus handicapant pour une profession qui pourtant mérite d'être privilégiée.

A COURT TERME

La profession est actuellement confrontée à un ensemble de discriminations qui vont en s'aggravant

- L'interdiction d'emprunter les couloirs dits « de bus », alors que la loi, en principe, nous y autorise
- L'interdiction d'emprunter, dans les aéroports et les gares, les espaces réservés aux services publics de transport alors que nous sommes aussi un service public de transport.

Il nous faut obtenir ces droits, dans un premier temps, et demain :

- Le droit d'emprunter la voie express sur l'A1 (nos véhicules n'y sont pas prévus), alors que nous sommes aussi des entreprises de transport de personnes.

- Nos véhicules sont de plus en plus considérés comme des véhicules de particuliers et il est prévu de nous faire payer le stationnement pour les attentes dans les aéroports alors que la loi nous définit comme un service public de transport etc….

En résumé, il nous semble que nous sommes de moins en moins visibles aux yeux d'un certains nombres de grandes instances (ADP, SNCF, Préfecture de Police, etc…) .

D'autres aberrations persisteront tant que nous ne nous mobiliserons pas pour porter notre pointde vue aux autorités compétentes.

Nous pouvons obtenir satisfaction et faire redresser l'ensemble de ces anomalies à une seule condition : réagir, se mobiliser et faire valoir ce que la loi nous accorde.

A LONG TERME

Au vu de l'évolution des contraintes et conditions pour exercer notre profession, il est grand temps de se doter d'un minimum de clairvoyance.

Sinon ce ne sont pas seulement les autres qui auront droit aussi à ce qui nous revient ; nous allons droit vers une profession marginalisée, « d'appoint », ouverte à l'exercice des clandestins, qui nuiront encore davantage à notre image, et cantonneront nos relations avec l'administration à des contrôles et harcèlements, à tort ou justifiés…

Quant à notre marché, il sera, sans aucun doute,pris par un groupe industriel qui lui, saura faire valoir les avantages de notre profession pour s'y épanouir. Il ne nous restera plus alors qu'à s'orienter vers l'activité d'autocariste, pour ceux qui le peuvent… ou devenir chauffeurs chez le groupe industriel qui prendra notre place dans les aéroports !…

Si ce sort vous agrée, continuez dans une attitude passive et fataliste, sinon réagissez, lisez et faites lire ce compte rendu, et soyez nombreux pour le lancement de notre Fédération !

C'est, nous en sommes convaincus, le seul moyen de nous donner une respectabilité et la possibilité de s'exprimer à haut niveau. C'est dans ce sens qu'une réunion s'est tenue le lundi 23 mars .


LA REUNION DU 23 MARS 2009

Cette réunion, nous l'avons voulu réduite, pour ne pas porter gêne aux collègues. Elle avait pour but de recenser un échantillon d'avis sur le projet d'organisation d'une Fédération et de la participation active au développement de notre profession.

Etaient présents à cette réunion les collègues représentant les sociétés suivantes :-

- EASY TRANSFER SERVICE
- EBEN - EZER
- CITICAR
- LIMOUSINE ET SERVICES
- LUXURY VAN
- NICE CAB
- SOCIETE COMETA
- TRANSPORT CONTACT
- TRN TRANSPORT DE VOYAGEURS
- TRANSPORT PAPILLON
- PARIS QUERIDO
- YH TOURS

Les conclusions de cette réunion qui avait pour but de définir les objectifs de la future fédération et le cadre de sa mise en place, sont exposées ci-après :

LE CONSTAT

Les actions individuelles, ou de groupes restreints, même si elles sont à saluer, restent infructueuses sans une mobilisation générale de l'ensemble des collègues.

Si nous souhaitons obtenir de véritables résultats, nous devons réaliser une mobilisation plus importante et nos initiatives doivent être mieux organisées, mieux planifiées, et plus continues.

La poursuite de ce travail sera assurée par la commission chargée du suivi de la réglementation et relation avec les administrations de tutelle.

LE PREALABLE

La Fédération est nationale et est appelée en conséquence à mobiliser l'ensemble des entreprises de transport de voyageurs au niveau de toutes les régions de France.

Elle rassemblera toutes les catégories d'entreprises de transports de voyageurs désireuses d'en faire partie.

Les discussions sur le projet de la fédération ont tourné autour de deux volets :

- Les structures internes à cette fédération
- Les étapes de réalisation de cet objectif.

I  LES STRUCTURES NTERNES À METTRE EN PLACE AU SEIN DE NOTRE FEDERATION

Nous proposons les lignes directrices suivantes :

1 - mettre au point des éléments-clefs de structure de la Fédération

- Une charte

Définir notre éthique et notre comportement envers la profession, envers le client et entre nous

- Un règlement intérieur

Définir les règles de priorité, d'entraide et de sous-traitance, et le respect des engagements collectifs etc…

- Une structure de représentation permanente composée par exemple de représentants élus dans un schéma de Directoire (représentants régionaux ou par sous-secteur, etc..)

2 - orienter la structure de la Fédération vers trois axes :

- sociale / administrative (dans le sens de mieux nous défendre)

Les règles et lois qui régissent la profession
Les administrations de tutelle.

- Commerciale (dans le sens de développer notre marché)

Les espaces dans lequel nous exerçons comme les aéroports et gares etc..
Les partenaires avec qui nous exerçons comme les tours opérateurs les compagnies aériennes et les entreprises etc..
Les créations de synergie type centrale d'appel ou « bourse de courses de chauffeurs » ou de matériel etc..

- Logistique (dans le sens économie d'échelle)

Mutualiser les forces et les potentialités vis-à-vis de l'ensemble des partenaires :
Fournisseurs de matériel (concessionnaires de véhicules), fournisseur de services ( assurances, banques etc..)

La création d'espaces communs pour réparations et entretien par exemple ou pour les espaces de bureau etc.

3 - pour le fonctionnement mettre l'accent sur le principe du travail en commissions

La prise en charge de chaque objectif ou tâche doit être confiée à une commission. Le principe du travail collégial sera ainsi respecté et la responsabilité sera dans ce cas pleinement collective.

4 - organiser la communication autour des trois éléments suivants :


- La mobilisation et l'animation interne (il faut que tout le monde adhère à la fédération)
- Les relations avec les instances publiques directement liées à notre activité.
- La prospection et le développement de nouveaux marchés avec les partenaires économiques.

5 - Bannir les fonctions entraînant des leadership

Créer un bureau ou Directoire plutôt qu'une classique structure pyramidale, génératrice de possibles conflits,inutiles et stériles.

Ce qui vous est demandé, c'est d'envoyer vos idées et suggestions quelles qu'elles soient et à tout niveau, relatives à la charte, aux propositions d'action ou de création de commission, etc..

Au niveau des étapes de réalisation de notre confédération :

Il a été proposé de fixer comme date et heure de création officielle le lundi 4 mai à 11 h

lieu de lancement officiel de notre Fédération sera la salle centrale de la Mairie d'Aubervilliers.

Plusieurs personnalités seront invitées et interviendront en présence des medias locaux et nationaux

Des prises de contact avec des personnalités politiques et administratives ont été suggérées pendant la réunion, et avant même l'achèvement de ce compte rendu, nous avons le plaisir de vous annoncer qu'un ensemble de démarches d'invitation de personnalités médiatiques est d'ores et déjà en cours.

Nous vous proposons de mettre à profit le délai restant jusqu'au 4 mai pour (et cela est valable pour nous tous) :

1 - Mobiliser le maximum de collègues possible.L'idéal, c'est la participation de tous. Cela donnera le ton de notre détermination à se rassembler pour prendre une part active et constructive dans le développement du transport de personnes et développer notre activité.

2 - Donner son avis et suggérer le maximum d'idées possiblespour enrichir nos actions et refléter notre niveau de clairvoyance et de responsabilité en tant que managers et responsables d'entreprises de transport.

3 - Se proposer pour être actif dans la Fédération et choisir d'être dans une commission ou dans le bureau directoire, ne pas toujours laisser les autres parler à votre place.

Lorsqu'il y aura assez de propositions et de suggestions, nous procéderons à une première synthèse afin de tracer les futures structures de notre Fédération. Nous vous soumettrons la proposition de structure par mail ; s'il est nécessaire de provoquer une réunion cela pourra se faire. Cela ne dépend que de vous.

Nous appelons chacun et chacune des collègues à faire preuve de clairvoyance et de se manifester, ne serait-ce que par l'envoi d'un e-mail pour manifester sa présence. Ainsi, il sera possible au moins de vous tenir au courant d'une manière directe, de l'évolution des évènements qui vous concernent.

Votre Collègue Nour Eddine Fakir


L'annonce de l'ordre du jour pour la réunion constitutive de notre fédération
(pour le 4 mai ( à 10h30 dans les locaux de la mairie d'Aubervilliers)



Chers collègues,

Il ne reste plus que 10 jours pour notre première réunion, afin de mettre en place une vraie fédération.
L'objectif est non seulement de nous représenter mais aussi de canaliser nos forces afin de préparer les conditions favorables et nécessaires à l'exercice de notre profession dans les meilleures conditions possibles.

Problèmes et contraintes commencent déjà à s'accentuer et ne vont bien évidemment pas s'arrêter là. En plus de la privation des couloirs de circulation expresse vient l'obligation de paiement des attentes aux aéroports. La liste sera aussi longue que durera notre passivité.

Je vous propose un ordre du jour et vous y apporterez, avant la tenue de cette réunion du 4 mai, les modifications que vous jugerez nécessaires. Le respect de cet ordre du jour nous permettra d'aller droit à l'essentiel. Cette réunion devrait durer environ 2 heures.

L'ordre du jour que je propose comprend deux points:

1 / Structurer la fédération

- Charte
- Nom générique et signe distinctif des véhicules
- Statuts de la fédération
- Composition du Bureau
- Composition des commissions

2 / Se positionner sur les questions urgentes

- notre circulation dans les voies expresses
- paiement des attentes aux aéroports

Pour être la plus « efficace »possible et aboutir à des décisions tangibles,je pense qu'il est souhaitable de centrer nos discussions sur les sujets arrêtés dans l'ODJ convenu et que chacun fasse son possible pour éviter de parler d'expériences personnelles.

Sur demande de ceux qui le désirent, je peux fournir les supports écrits déjà rédigés sur chacun de ces points, afin que vous ayez le temps d'en prendre connaissance.A votre convenance, vous me les renvoyez avec vos ajouts ou remarques, ou vous les gardez pour la réunion du 4 mai. Ces textes seront le point de départ de nos échanges lors de la réunion.

Le deuxième appel à la réunion pour le lancement de notre Fédération


Comme vous le savez la rencontre entre sociétés de transport de personnes est prévue le 4 mai 2009 à 10h30 pour le lancement de notre fédération.

La rencontre se déroulera dans la salle de réunion de la Mairie d'Aubervilliers.Il est nécessaire pour des considérations d'organisation de la rencontre de nous faire parvenir la confirmation de votre présence.

La confirmation devra mentionner le:nom de la société, le représentant, le téléphone,le nombre de sièges souhaités.et à très bientôt

La réunion constitutive de l'Union des Transporteurs de personnes (UTP)


04/05/2009

70 sociétés ont assisté Lundi 4 mai 2009 à l'assemblée générale constitutive de création de l'Union des Transporteurs de Personnes (UTP).

En présence du Maire d'Aubervilliers, Jacques Salvator, et d'autres invités de marque, les représentants des divers métiers de la profession ont manifesté leur intérêt à la création de cette association.

L'Union des Transporteurs de Personnes vient en réponse à la problématique de représentation de la profession auprès des Institutions et des grandes instances.

L'association a pour objectif de défendre les intérêts de la profession tout en contribuant au développement durable.

En réunissant tous les métiers du transport de passagers, UPTP désire parler d'une voix unique et ainsi avoir plus de visibilité, ainsi le sort du transport de voyageurs sera contrôlé par ses acteurs et non par l'environnement extérieur


Le compte rendu de l'Assemblée des Transporteurs
du 4 mai 2009

04/05/2009

Chers collègues ,

En date du 4 mai 2009,assemblée constitutive des transporteurs de voyageurs a eu lieu à la Mairie d'Aubervilliers.

Cette assemblée a pour but la création d'une association des transporteurs de voyageurs afin de défendre les intérêts de l'activité de transports.

Au nom de l'ensemble des transporteurs, j'ai adressé mes meilleurs remerciements pour la mise à notre disposition de salles de Conseils au sein de la Mairie.

Cette assemblée s'est caractérisée par :

- La présence des nombreux transporteurs ;
- La qualité des débats et des idées novatrices,

On a noté aussi la présence des transporteurs Moto taxis, certains autocaristes et les entreprises de Limousines.

Il ressort de cette réunion que :

- La profession de transports sous différentes formes ( shuttle, Moto, Limousine ) est confrontée aux mêmes problèmes

L'assemblée a évoqué certains problèmes centraux ( le décret du 85 qui régit l'activité de transports, les problèmes du parking à l'ADP, Voies réservées )

-Le manque d'une organisation crédible et représentative pour défendre les intérêts de la profession auprès des pouvoirs publics et des politiques-de s'organiser pour remédier aux différents problèmes

Les objectifs de cette organisation sont :

-Défendre les intérêts de la profession
-Etre visible et audible auprès des pouvoirs publics
-Expliquer et plaider la cause de la profession
-Trouver des solutions aux problèmes rencontrés
-Fédérer l'ensemble des entreprises de transports
-Faire appel à toutes les bonnes volontés et les compétences

L'assemblée a traité les points suivants :

1 - Le Nom de l'association : Après un débat vif la majorité a opté pour le nom
de Transporteurs des Personnes UTP

La forme juridique est sous forme d'une association

2 - L'assemblée a débattu les différents problèmes rencontrés par les transporteurs (stationnement, parking ADP, voies réservées, le décret du 85)

3 - L'assemblée a souhaité que cette association UTP soit ouverte à l'ensemble des transporteurs, de fédérer l'ensemble des transporteurs etrecours à toutes les compétences

4 - Le Bureau de l'association UTP : au cours de la réunion, plusieurs personnes se sont inscrites pour faire partie du Conseil d'Administration de cette association

5 - Le Conseil est composé de 25 personnes ( listes non définitive).

6 - Le Conseil doit se réunir prochainement pour procéder à la désignation du Bureau : Président, Secrétaire, Trésorier et l'ensemble des instances

Nota : Le nom à donner à cette association : la décision a été de lui attribuer le nom de UTP :Après vérification des sigles d'organismes de transport, nous nous sommes rendu compte que l'UTP est une des plus anciennes structure associative de transport public. Pour nous différencier on propose le nom suivant :
des Sociétés de Transport de Personnes

7 - Après le lancement de l'association, les responsables vous proposeront un programme, un plan d'action en concertation avec l'ensemble des transporteurs des personnes.

Le compte rendu de la première réunion du Conseil de l'Union des Professionnels du Transport de Personnes (UPTP)

18/05/09

Le Bureau de l'association des transporteurs des personnes s'est réuni le 16 mai 2009 à Aubervilliers Seine Saint Denis.


L'ordre du jour

1 - Adopter le nom définitif de l'association
2 - Désigner les instances de l'association
3 - Démarches administratives
4 - Elaborer un plan d'action
5 - Divers

Après présentation des objectifs de l'association et définition de la finalité de l'association quant aux contributions des transporteurs à l'essor de développement de transport et notamment le développement del'éco-transport ( encourager l'éco-développement du transport intelligent et vert).

L'association a mis aussi l'accent sur le développement de transport d'une part, et d'autre part, les problèmes rencontrés par la profession , parking, voies réservées, la loti ( loi régissant le transport des personnes).

Les points traités :

1 - Nom de l'association :

Union des Professionnels du Transport des Personnes UPTP, est le nom adopté

Nota : Après vérification des sigles d'organismes de transport, le nom de UTP (Union des Transporteurs de Personnes) attribué au départ à cette associationest déjà utilisé par une des plus anciennes structures associatives de transport public.

2 - Les instances de l'association :

les membres du Bureau ont désigné :

Président   : Nourredine Fakir
Secrétaire  : Djemoui Bennaceur
Trésorier    : Thierry Papillonadjoints :

Les adjoints :

-Vice (s) président         :  Khalifa Achilli  et Rajagopal Rajiban
-Secrétaire(s) adjoint(s ) :  Franck Philippe Marie, Branko Pribanic

3 - Démarches administratives :

MM Djemoui Bennaceur et Franck Marie sont chargés d'enregistrer l'association après avoir préparé le statut et les PV d'assemblée constituante de l'association UPTP.

4 - Plan d'action :

l'association doit élaborer un plan d'action afin de faire expliquer la place des transporteurs dans le développement économique et les obstacles rencontrés.

Ces actions doivent être mûrement réfléchies et responsablesles

Parmi les actions à envisager, après enregistrement de l'association UPTP :

- Se rapprocher de la Direction de l'ADP ( écrire un courrier et prendre un rendez-vous, expliquer les problèmes rencontrés par les transporteurs, )

- Contacter un Avocat afin de faire un recours auprès de tribunal pour trancher certains problèmes ( cette action est médiatique et juridique)

- Sensibiliser les hommes politiques ( députés, Sénateurs)

5 - Divers :

Le bureau a traité d'autres points relatifs à l'association, à savoir :

- le montant de la cotisation est fixée à 20 Euros par voitureés
- Personnalités politiques et hauts fonctionnaires : le bureau a proposé d'inviter des hommes politiques, anciens hauts fonctionnaires de faire partie du bureau de l'association
VLTP : Le bureau a étudié la possibilité de trouver un nom à la profession de transport des personnes VLTP, c'est à dire donner un nom comme les autres professions, Moto taxi, VSL,GR, taxi , etc., il est judicieux de parler de VLTP ( trouver ci-joint une proposition explicative de VLTP)

L'ordre du jour est épuisé et la réunion est close à 17H .

 
Retourner au contenu | Retourner au menu