contre les clans - UPTP

Aller au contenu

Menu principal

contre les clans

textes arriere plan

Une épreuve inutile

L’UPTP une ambition démocratique pour tous les professionnels
face à l'esprit de clans


La question qui m’a toujours préoccupé est  de connaitre les raisons profondes qui ont empêché jusqu’à il y a un an et demi la mise en place d’une association professionnelle apte à nous représenter et défendre nos intérêts…

D’autant que ce n’était pas faute d’initiatives dans ce sens, plusieurs collègues ayant fait la tentativequelques années auparavant. Cette question  me préoccupait,  jusqu’à ce que j’en fasse moi-même l’expérience

Ainsi, lorsque vous interrogez les collègues sur l’importance de l’union et des actions collectives, vous ne trouvez personne qui vous contredise, mais dans les faits lorsque vous sollicitez une réaction, une présence ou une participation ... personne. Pour celui qui s'engage, le désistement est monnaie courente dès lors qu’une préoccupation professionnelle ou familiale surgisse.

Cet apparent manque de réactivité peut être expliqué par deux facteurs :

1- Les préoccupations si nombreuses du transporteur
2- La récente actualité de notre association ce qui nécessite du temps pour voir se développer le reflexe d'implication dans les affaires de l’association
 
En attendant que cette conscience collective se développe, la porte est effectivement ouverte à des malentendus. Certains peuvent prendre notre association à la légère et sans demander l'avis des collègues s'octroyer le droit de les représenter et de se valoriser espérant en tirer un quelconque bénéfice. Un manque de maturité qui provoque des comportements infantiles non comprises et qui risque de briser l’Union.    

En effet, le triste exemple nous est offert en ce moment. C’est la basse saison, alors pour tromper l'ennui des collègues se réunissent, et décident comme dans un jeu et d’une manière unilatérale,  sans demander l’avis ni des adhérents ni du président, rien moins que d’entreprendre la réorganisation de l’union, en se partageant les rôles, et en éjectant qui ils veulent comme dans un jeu télévisuel.

Victime de la médiocrité des shows de télévision, ils se croient réellement dans un jeu «Tribu des rescapés vous a éliminé et leur sentence est irrévocable».

Faut il en rire, je ne pense pas car c’est un précédent qui dénote: que ces gens là n’ont que du mépris envers leur collègues, et que l’idée de l’assemblée générale est pour eux «inutile» (les collègues étant jugés comme tellement inintéressés et incapables de réagir qu’ils vont accepter comme des moutons leurs décisions).

Comment peut on être si peu respectueux des règles et des lois tout en prétendant vouloir représenter tout une profession, ou alors doit on parler d’incompétence et d’inconscience tout court.


Le plus drôle c’est que ces mêmes personnes, nous ne les verrons plus dès que les prémisses d’une reprise auront pointé leur nez. Autrement dit «on a assez joué comme ça au revoir les amis»

C’est l’exemple d’un enfant (avec l’innocence en moins) qui lorsqu’il casse son jouet part s’intéresser à d’autres jouets.

L’UPTP n’est pas un jouet, s’il y a une réorganisation, elle doit être décidée par l’A-G des adhérents, et ce n’est pas une affaire de clans, formule en laquelle certains aimeraient bien transformer l’Union.

Nous n’allons pas céder à cette fatalité de voir l’Union ainsi cassée et brisée, nous allons résister
Notre réponse est simple, nous avons entrepris trois actions

- Avertir les collègues de cette mascarade.
- Avertir toutes les administrations de ces faux représentants
- Lancer une procédure en justice contre ces apprenti-imposteurs.

Nous exposerons les motivations de ces irresponsables. Viendra en effet le jour où vous saurez pourquoi ils ont procédé de la sorte, nous nous réservons ces révélations à l’occasion de l’assemblée générale.

En attendant, c’est avec tristesse que je constate ces irresponsables tombés si bas et user de termes irrespectueux envers des collègues qui n’ont fait que leur devoir et ont essayé de défendre sans concession l’intérêt général de la profession.

Pour tout complément d’information nous écrire.

Le Bureau de l'UPTP

retour à la page Accueil

Retourner au contenu | Retourner au menu